Ingénierie des Systèmes Polymères

Présentation

Formation pluridisciplinaire de scientifiques (niveau expert) qui seront capables de prendre en charge des problèmes liés à la conception et l’étude de polymères fonctionnels pour des applications ciblées dans les industries chimiques (matières plastiques et composites) et également dans les domaines de l’emballage, santé, cosmétique, environnement. L’élaboration, la caractérisation, l’évaluation des propriétés et la mise en œuvre des polymères dans leur ensemble seront enseignées.

Ces cours sont dispensés par des enseignants chercheurs qui ajoutent, à ces notions de base,  des compétences dans des domaines innovants et porteurs tels que les polymères bioactifs et biomatériaux, les polymères biosourcés, les polymères stimulables, les polymères à nanocharges (argile, nanotubes de carbone).

Spécificités de la formation 

- L'innovation :

  • nouvelles voies de synthèse pour contrôle de l’architecture macromoléculaire
  • concept de chimie verte, polymères agro et biosourcés
  • nanostructuration pour de nouvelles applications (nanovecteurs, nanoelectronique, nanocomposites, polymères nanoporeux..) .
  • Biomatériaux, dispositifs médicaux, textiles intelligents.

A l’issue de cette formation, les étudiants ont acquis un socle commun de connaissances des matériaux macromoléculaires. Une part importante des enseignements est laissée au choix de l'étudiant qui peut ainsi affiner son profil de formation en fonction de son projet professionnel.

- La pratique des langues est valorisée en imposant une UE obligatoire en anglais avec un minimum requis pour le TOIEC.

- L’aspect professionnalisation est intégré de manière forte à la spécialité:

  • Module Culture d’entreprise
  • 30% des enseignements sont dispensés par des professionnels
  • Adossement du Master à 5 Laboratoires qui sont des composantes de la Fédération de Recherche «Chevreul» (FR2638 - Institut des Molécules et de la Matière Condensée de Lille, IMMCL) et la Fédération Biomatériaux et Dispositifs Médicaux Fonctionnalisés - "BDMF" (FED 4123). Ces laboratoires ont une visibilité socio-économique en Région et au plan national via les pôles de compétitivité associés (MATIKEM, Uptex, NSL) et l'institut des Matériaux Agrosourcés (IFMAS) ce qui est un facteur favorable à l’insertion professionnelle des étudiants
  • Le stage (orientation industrielle ou recherche) constitue une étape clé du projet professionnel de l’étudiant. Il peut être effectué à l’étranger. Il est validé par l’équipe pédagogique et encadré par un tuteur académique.

Débouchés 

Les étudiants peuvent postuler à des postes d’ingénieur d’études et de recherche des secteurs public (Université, CNRS, INRA, ...) et privé dans les domaines suivants :
Chimie et matériaux pour emballage, transport , bâtiment, biomédical, textile, environnement.

L'insertion professionnelle sur 4 ans ainsi que les témoignages de nos anciens étudiants montrent les débouchés de notre Master.

Dans le cadre d’une poursuite d’études :
Accès aux sujets de thèse proposés par les Ecoles Doctorales : « Sciences de la Matière, du Rayonnement et de l’Environnement » , et les autres Universités françaises. La thèse ouvre la voie aux concours d’enseignants chercheurs et chercheurs.